LES 25 QUESTIONS INCONTOURNABLES


LES 25 QUESTIONS INCONTOURNABLES

Depuis 1993, début de la Chasse, et sans doute plus encore aujourd'hui qu'hier, on blablate beaucoup à propos des énigmes, chacun cherchant plus à imposer son point de vue à l'autre - voire à le tourner en dérision - qu'à traiter les vraies questions que pose l'ensemble de ces énigmes.

Bien que les plus insensés s'en défendent, il est un certain nombre de questions auxquelles AUCUN d'entre nous n'a encore pu répondre avec la précision indispensable à la résolution des énigmes. C'est même une évidence puisque si un seul y était parvenu, il aurait la Chouette sur sa cheminée !

C'est la liste de 25 de ces questions incontournables que j'établis ici.
Certaines peuvent apparaître simples, voire simplistes. C'est souvent le cas, effectivement ! Mais aucune réponse sérieuse, solide, n'ayant été apportée, les questions demeurent. Aussi basiques puissent-elles être.

Soulignons en passant qu'avant de prendre en considération une telle liste, il faut d'abord reconnaître l'existence de questions restées en suspens ; admettre que soi-même on est bien loin de pouvoir donner à chacune d'entre elles une réponse précise, qui ne soit pas tirée par les cheveux ; avoir tout simplement une certaine humilité, de cette humilité qui semble faire de plus en plus défaut aux chercheurs qui s'expriment sur les différents forums.

530 : Pourquoi le terme "ouverture" ? [1]
On sait - et c'est indiscutable - que l'ouverture est le résultat de la charade et est un lieu, le lieu pour démarrer le jeu.
Mais l'appellation "ouverture" a une justification. Quelle est-elle ? Pourquoi avoir choisi le mot "ouverture" qui a une autre signification (en plus de la solution de la charade) ?

780 : Quel est ce premier pas qui en induira d'autres ? [2]
Le "premier pas" dont il est question dans le titre de l'énigme ne se fait pas avec les pieds et le fait qu'il soit premier implique qu'il y en a d'autres. En quoi consiste ce premier pas ?
470 : Pourquoi un "A" devant "Roncevaux" ? [3]
Cette énigme donne un lieu. Le résultat de la charade est "A_RONCEVAUX". Pourquoi un "A" devant "Roncevaux" alors que la charade de la première énigme ne donnait que "Bourges" ?
Roncevaux est certes une destination alors que Bourges n'était qu'un point de départ, mais n'aurions-nous pas compris que la chasse nous menait à Roncevaux si le résultat de cette charade n'avait été que "RONCEVAUX" ?
470 : Qu'est-ce que la lumière ? [4]
A l'issue de cette énigme, on doit être sûr de ce qu'est la lumière qui ne concerne d'ailleurs pas que cette énigme-ci. Et si l'on ne voit pas la lumière à ce stade du jeu, c'est grave !
Un élément antérieur à cette énigme (il n'y a eu que deux énigmes avant celle-ci) permet de savoir si c'est la "bonne" lumière. Que représente cette lumière que l'on voit du "tout" de la charade en passant par l'ouverture ?
470 : Qu'est-ce que le cœur ? [5]
Il n'y a qu'un seul cœur dans le livre. Une indication supplémentaire précise que de l'ouverture est né un cœur. Entre le cœur né de l'ouverture et celui de cette énigme-ci, le symbole est identique, même si la signification est légèrement différente...
Qu'est-ce que ce cœur à la fois unique et acceptant deux significations différentes, même légères ?
470 : Que représente la flèche visant le cœur ? [6]
La flèche de cette énigme n'est pas la même que la flèche d'Apollon. Elle est incapable de tuer. D'ailleurs, le mot "flèche" doit être interprété.
Si cette flèche vise le cœur, c'est qu'elle n'est pas encore partie en cette fin d'énigme.
Viser le cœur signifie viser dans une certaine direction et non dans une autre. Sans doute atteint-on plus tard (ou a-t-on déjà atteint) la destination visée.
Mais en quoi la flèche visant cette destination est-elle remarquable ?
580 : En quoi la répartition géographique des dix villes est-elle importante ? [7]
L'ordre des lignes de cette énigme est important.
S'il s'agit seulement de trouver la correspondance A=0, B=1,... l'ordre importe peu.
En quoi est-ce que le fait de mettre Angers en fin de liste plutôt qu'en début est-il fondamental ?
La pointe Angers-Bourges-Cherbourg aurait-elle été gênante d'un point de vue géographique ? Aurait-elle nui à l'appréhension du sens de rotation que représente la répartition géographique des dix villes ? Que peut signifier ce sens de rotation ?
600 : Qu'est-ce que le navire noir perché ? [8]
Comme pour le "A" de "A_RONCEVAUX", la question posée repose non sur une donnée des énigmes mais sur le résultat d'un décryptage.
Le (un) décryptage du texte de l'énigme nous amène à rechercher un navire noir perché. En supposant que ce décryptage ne nécessite aucun repassage à la moulinette, que peut bien être ce navire noir perché ? Faut-il vraiment chercher quelque chose qui s'approche d'une telle description ou faut-il d'abord interpréter cette expression ?
600 : Qu'est-ce que la clef cachée sur le navire noir perché ? [9]
Si le décryptage du navire noir perché est un décryptage terminé, on est censé trouver sur ce qu'il représente une clef qui s'y cacherait. Qu'est-ce que cette clef ?
600 : En quoi la clef est-elle utile ? [10]
La clef est-elle une clef de décryptage ? Numérique ? Alphanumérique ? Alphabétique ?
Ou bien est-elle à retravailler, à interpréter afin de comprendre quelle piste emprunter ? En quoi est-elle utile au décryptage de l'énigme suivante ?
500 : Que représente "2424..." ? [11]
"2424..." est un lieu auquel on arrive grâce à une ligne déjà trouvée et à partir duquel on repart, à angle droit et toujours en ligne droite, vers la Spirale à quatre centres. Mais quel est ce lieu ? Le décryptage généralement admis, basé sur le code Morse, est-il le bon ? En quoi l'utilisation de 2 et de 4 était-elle inévitable ?
500 : Qu'est-ce que la Spirale à quatre centres ? [12]
On doit la trouver - et non la tracer - à 560 606 mesures de "2424..." et savoir ce qu'elle est à la fin de l"énigme.
Son appellation est imposée par le fait qu'elle a bien quatre centres. Que sont ces quatre centres qui doivent être parfaitement identifiés et à partir desquels se répartit une spirale véritablement à quatre centres, au sens géométrique du terme ?
420 : Où le "là" se situe-t-il ? [13]
Ce "là" dont il est question en début et fin d'énigme et à partir duquel Apollon décoche sa flèche se situe-t-il là où se termine l'énigme précédente c'est-à-dire où se trouve la Spirale à quatre centres ?

420 : Que signifie "compter 1969,697 mesures vers le zénith" ? [14]
Il est important que ce soit Apollon qui compte 1969,697 mesure vers le zénith avant de décocher sa flèche car cela garantit la précision avec laquelle sa flèche sera déposée. Il ne tire pas de cette hauteur et l'on ne peut par d'altitude à propos de celle-ci. Que signifie donc dans ce cas "compter 1969,697 mesures vers le zénith" où ce qui est important est le fait de les compter et non la chose par rapport à laquelle on les compte ?

420 : Où le trait d'Apollon s'abat-il ? [15]
Puisqu'il s'agit de trouver le point de chute de la flèche qui vise quelque chose de concret, de matériel (pas le cœur), situé en hauteur, en ignorant les éventuelles montagnes situées sur son trajet rectiligne, tout en respectant les lois de la balistique, où ce point de chute se situe-t-il ?

420 : Quelle est cette flèche que l'on retrouve en fin d'énigme ? [16]
A l'endroit où se sera abattu le trait d'Apollon et où il faudra "se hâter de la trouver", on ne découvrira qu'une flèche. La flèche est une image. Pourquoi est-il nécessaire de préciser que sa longueur est inférieure au trajet qu'elle aura effectué ? Qu'est cette flèche qui restera parfaitement horizontale si l'endroit visé est en face de soit et qui ne sera plus parfaitement horizontale si cet endroit est en hauteur ?

560 : En quoi consiste "chercher l'ouverture" ? [17]
Depuis Carusburc, il est impossible de voir la Lumière Céleste par l'Ouverture. "Chercher l'ouverture" signifie-t-il seulement effectuer un déplacement pour se mettre dans l'axe ouverture-lumière ? Dans ce cas, doit on effectuer ce déplacement jusqu'à se situer sur cet axe Ouverture-Lumière ? Si tel est le cas, et puisque le parcours s'interrompt lorsque l'on voit la Nef par l'Ouverture, Ouverture-Lumière-Nef ne sont-elles pas alignées ? Eh bien non, elles ne le sont pas. "Chercher l'ouverture" ne signifie pas "se mettre dans l'axe ouverture-lumière". La question reste donc posée : en quoi consiste "chercher l'ouverture" ?

560 : Où le parcours s'interrompt-il ? [18]
Lorsque l'on voit la Nef par l'Ouverture, Neptune est encore en train de nous aider. Celui-ci étant le dieu des eaux douces et des eaux salées, nous nous trouvons alors dans l'eau d'un océan ou dans celle d'un lac important. Puisque Neptune interrompt son aide à ce moment-là, sommes-nous sur une rive ? Et quel est cet endroit ? L'orientation "dos à Albion" suffit-elle pour le trouver ?

560 : Qu'est-ce que la Nef encalminée ? [19]
La Nef, située en France métropolitaine, est tangible et au-dessus du niveau de la mer. Elle a une réputation très relative même si elle a vu des foules qui passaient ou s'y rendaient. Qu'est-ce que cette Nef encalminée ? Est-elle véritablement assimilable au navire noir perché ?

650 : Où sommes-nous en 650 ? [20]
Sommes-nous là où Neptune a interrompu son aide ? Sommes-nous à proximité de la Nef encalminée ? Sommes-nous au-delà de la Nef sur le "trait à ne pas regretter" ?

650 : A quoi la série "71721075" correspond-elle ? [21]
Ces chiffres sont liés aux autres énigmes. De quelle façon ? Globalement ? Pris séparément ? Ce bloc de chiffres doit-il faire l'objet d'un décryptage ou est-il à utiliser tel quel ?

650 : Que sont les sentinelles ? [22]
Ces sentinelles qui ont un nom générique sans avoir de nom propre et dont le nombre est confirmé dans l'énigme suivante, veillent sur quelque chose d'important dans le cadre du jeu et peuvent être considérées dans leur acception militaire du terme. Elles sont massives mais on ne peut pas les voir physiquement d'une distance de 8000 mesures. On ne peut les toucher que séparément même si au pied de n'importe laquelle d'entre elles on peut voir les autres. Que sont donc ces sentinelles qui se mouillent par temps de pluie ?

520 : Que représentent "eux" ? [23]
Est-il imaginable que ce "eux" déjà rencontré sous une certaine forme dans l'une des énigmes précédentes et qui représente quelque chose de tangible, ce "eux" dont il est fait référence par le seul nombre de l'énigme, ne soit relatif aux sentinelles dont le nombre devait précisément être confirmé dans cette énigme ?

520 : Que sont les "fils" ? [24]
Que sont ces fils, non assimilables à des traits, noués entre eux par un seul nœud et que l'on peut compter une fois dénoués ?
520 : Quel doute subsistera-t-il ? [25]
En quoi résidera le doute qui nous sera infligé à la fin du jeu ? Est-il l'annonce d'une super-solution ?

Dans un test de la presse spécialisée, votre aptitude à déterrer la Chouette serait déterminée par le nombre de réponses justes apportées aux questions ci-dessus.

Moins de 10 : Refermez ce livre. Il n'est pas fait pour vous. Prenez une canette et installez-vous devant un match à la télé.
De 10 à 14 : Vous faites preuve de bonne volonté mais les énigmes ne sont manifestement pas votre tasse de thé. Préférez-leur les mots fléchés.
De 15 à 20 : Pas mal ! Vous avez d'intéressantes aptitudes. Nul doute qu'avec un peu de persévérance, vous parviendrez à cerner la Zone.
Plus de 20 : Bravo ! Vous avez toutes les chances de creuser au bon endroit ! La Chouette est à vous !

Mais nous ne sommes pas dans un test de la presse spécialisée. Et il faut être en mesure de répondre À CHACUNE des 25 questions pour avoir une petite chance de déterrer la Chouette !
Ça calme, hein ?

Haut de page